Publié le : 13 décembre 20225 mins de lecture

Les maillots de bain sont un sujet à part. Surtout quand il s’agit de passer en revue un produit comme celui-ci. Pour commencer, je tiens à dire que la partie la plus difficile de cet examen n’a pas été de l’enfiler et de l’essayer, non, c’était d’être sérieux sur ce qu’il faut rechercher dans un maillot de bain. En cherchant des informations professionnelles, j’ai constaté que ce qui abonde, c’est comment choisir le meilleur maillot de bain en fonction de notre morphologie, ce qui est très bien et utile pour nous tous, mais ce n’est pas la même chose de « porter » un maillot de bain que d' »utiliser » un maillot de bain pour faire de l’exercice.

Y a-t-il des différences entre un maillot de bain et un autre ?

Tout récemment, j’ai porté mon maillot de bain « de plage » pour nager dans une piscine (pas pour faire de l’exercice, mais pour me détendre) et, après quelques centimètres de natation, j’ai eu une sortie de poitrine. Et je portais celui avec « plus de couverture ». Comme vous pouvez le deviner, j’ai une forte poitrine et je nage pour faire de l’exercice. Je vais aux cours et tout. Lorsque j’ai choisi mon premier « maillot de bain », j’ai trouvé peu de silhouettes et, à vrai dire, peu de modèles… parce que je les cherchais pendant la période des soldes. Non, ils ne sont pas bon marché. Maintenant, plusieurs mois après être devenue une sirène religieusement deux fois par semaine, je peux dire que je comprends mieux pourquoi il y a si peu de modèles et pourquoi nous recherchons certaines choses.

Choisir un maillot de bain : à quoi faut-il faire attention ?

Les matériaux

Ici, nous faisons confiance à ce que dit le fabricant avant de le tester. Mais il est important qu’il s’agisse de matériaux dotés d’une technologie « résistantes » à l’eau (qu’ils n’absorbent pas autant), qu’ils sèchent rapidement et qu’ils soient également résistants aux produits chimiques des piscines… si vous ne voulez pas qu’ils durent exactement deux portages. Un autre point auquel vous ne prêterez peut-être pas attention au premier coup d’œil est qu’elles doivent être fabriquées dans un tissu épais ou avoir une doublure à certains endroits pour ne pas être transparentes. Vous l’apprécierez vraiment.

Le style

Il doit s’agir d’un modèle confortable qui permet à votre corps de bouger tout en vous soutenant. Il existe des modèles avec ou sans bonnets pour soutenir la poitrine. Ceux avec des bonnets sont plus difficiles à trouver dans les marques de sport et comme j’ai une grosse poitrine, j’essaie d’en chercher un qui a des bonnets ou un type « top ». Les maillots de bain sans bonnet offrent un autre type de soutien : ce qu’ils font à vos seins, c’est leur donner une compression pour réduire les mouvements. Certains d’entre nous aiment avoir la compression mais aussi l’encapsulation. La couverture du buste doit être juste suffisante pour que rien ne sorte de votre décolleté, mais pas trop pour ne pas irriter votre aisselle Les experts sportifs conseillent que les sangles soient suffisamment lâches pour que deux doigts puissent passer entre la sangle et votre épaule. S’ils sont trop serrés, ils vous feront mal, s’ils sont lâches… c’est à vous de les maintenir en place. Le gobelet doit être entièrement contenu dans le centre, sans poches. S’ils ressortent sur les côtés, ils sont trop petits pour vous. Tout ceci s’applique à votre maillot de bain.

Taille appropriée

Trop serrées, elles peuvent faire mal à l’aine, aux fesses et… comment dire, quand tout le sein latéral sort, c’est la terreur ! Il m’arrive de devoir les « ajuster » tout le temps… ce qui est inconfortable quand on a des adolescents autour de soi. Il est difficile d’en trouver un qui vous aille à 100%, car ils sont fabriqués selon un modèle. Par exemple, avec ce nouveau modèle, j’ai l’impression qu’il est destiné à une femme au torse plus long, parce qu’il est un peu  » volumineux  » dans la partie du buste, alors que mon costume précédent m’allait super bien en bas et me serrait au niveau de la poitrine.